Skip to content
Expédition partout dans le monde,
CATEGORÍAS DE PRODUCTO

Fabrication de mosaïques romaines

La mosaïque est utilisée depuis l’Antiquité comme revêtement de sol et dans la décoration des murs et des parois car elle apporte une personnalité décorative unique et singulière.

Aujourd’hui, il s’intègre dans de nombreux projets de décoration de maisons et de bâtiments de nouvelle construction ou de réformes, dans les pièces et les entrées remarquables, dans les couloirs, les salles de bains et, bien sûr, aussi dans les extérieurs.

Chez Decorarconarte.com, nous donnons forme à votre projet en nous adaptant à vos besoins.

Travail entièrement fait à la main et minutieux

Elaboration de la reproduction de la mosaïque d’Erote chassant le faisan (Extrait de la mosaïque des Amours de Castulo)

L’outil le plus important utilisé par nos artisans sont leurs mains, aidées par des ustensiles manuels.

La mosaïque est un art ancestral, qui consiste en l’union de fractions de pierres (marbre ou pâte vitreuse) de forme cubique, appelées tesselles.

Mosaïque de 4 mètres réalisée avec 4 pierres différentes

La technique utilisée

Tesselles de pierre cubique

La technique est l' »opus teselarium », mosaïque de tesselles de pierre cubiques.

Nous travaillons avec des tesselles de 5, 8 et 10 mm. Il est également possible de combiner différentes tailles pour obtenir plus de précision dans certains détails.

Méthode

En ce qui concerne les méthodes, il en existe plusieurs types (directe, indirecte, gravure et utilisation de blocs). Dans notre atelier, nous préférons utiliser la méthode indirecte ; elle consiste à placer les tesselles sur le dessin et, une fois celui-ci terminé, à l’inverser, de sorte que la surface résultante de la mosaïque soit complètement lisse (contrairement à la méthode directe).

Quant à l’apparence. Il peut s’agir d’une mosaïque vieillie, non finie ou avec des lacunes, polie, lustrée ou tout autre aspect que le client peut suggérer. La finition dépendra de l’application de la mosaïque.

Mosaïques pour le sol ou le mur.

La destination de la plupart des mosaïques est généralement soit pour le pavage du sol, soit comme décoration murale, en incrustation ou comme tableau suspendu.

Pour le sol :

Les mosaïques de sol sont d’une grande beauté et confèrent un aspect sublime à tout espace, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Les tesselles sont généralement préférées avec des faces visibles polies.

Leur épaisseur peut varier en fonction des besoins. Pour réduire le poids pendant le transport et pour augmenter leur résistance et leur élasticité, une couche de polycarbonate est appliquée sous forme cellulaire.

La consolidation de la mosaïque présente ainsi, sur son envers, une finition en stratifié synthétique recouverte d’une couche d’adhérence chinoise pour une meilleure adhérence et fixation. Il convient à une exposition extérieure et aux zones de circulation, à l’exception des véhicules et des machines lourdes.

Pour les murs :

La mosaïque murale peut être à encastrer ou à suspendre. L’épaisseur de la mosaïque peut être réalisée selon les spécifications du client. La finition du dos et des bords est réalisée en mortier rustique.

Matériaux utilisés

Les matériaux utilisés sont des tesselles de pierres naturelles et divers marbres. Pour certaines couleurs spéciales, on utilise de la pâte de verre et des résines, comme dans l’Antiquité.

La gamme de couleurs est presque infinie. L’utilisation de la pâte vitreuse peut être combinée au marbre, ce qui permet d’obtenir des couleurs vives et gaies, pour donner à la mosaïque de la luminosité et du mouvement.

Temps d’exécution

Les délais varient en fonction du projet. Ils peuvent être compris entre 2, 4 et 8 semaines.

Indications pour la pose d’un carrelage de sol en mosaïque

Le matériau que nous recommandons pour la pose de la mosaïque est tout type de ciment-colle flex-super.

Pour l’installation de la mosaïque, il est conseillé de suivre les étapes suivantes :

ÉTAPE 1 : Le sol sur lequel la mosaïque va être posée doit être solide, nivelé ou débarrassé du mortier et de la poussière.

ÉTAPE 2 : Il est recommandé de prévoir un joint de dilatation dans son périmètre d’environ 3-4 mm afin d’éviter les poussées latérales de l’ouvrage environnant (pas de la pièce elle-même) et les dilatations dues à son exposition à l’extérieur.

ÉTAPE 3 : Ensuite, appliquez le ciment-colle à l’aide d’une truelle dentelée en effectuant un double encollage, tant sur la surface que sur le dos de la mosaïque. Cela suffira à faire adhérer parfaitement la pièce.

ÉTAPE 4 : Le lendemain, il est conseillé de sceller le joint périphérique avec un mastic polymère.

Entretien de la mosaïque de pavés

Pour nettoyer la mosaïque, il est conseillé de le faire avec de l’eau claire et dans tous les cas avec du savon vert ou du savon neutre.

L’utilisation de produits chimiques agressifs ou d’autres détergents n’est pas recommandée.

En ce qui concerne l’entretien, ce type de pièces ne nécessite aucun traitement, il est seulement recommandé de maintenir la vivacité de la couleur, surtout dans les pièces exposées à l’extérieur, de temps en temps (2 ou 3 ans) appliquer une couche de protecteur hydrofuge d’aspect humide ou à défaut tout type d’huile minérale.

Les thèmes

Nous sommes spécialisés dans la reproduction de mosaïques romaines, tant figuratives que géométriques. Nous abordons également tout style avec la même délicatesse et la même maîtrise. Posez-nous des questions sur votre projet sans engagement.

Reproduction d’un fragment du mosaïque

En plus des modèles que nous proposons dans notre catalogue, nous réalisons des reproductions de mosaïques romaines, byzantines ou inspirées de thèmes historiques, mythologiques ou artistiques en général. Cliquez ici pour voir des photos de mosaïques originales où vous pourrez trouver le motif qui convient le mieux à votre projet. (voir).

Il est également possible de réaliser des motifs de dessins et de peintures de céramiques grecques en mosaïque bicolore, avec de très bons résultats décoratifs. (voir)

Nous proposons également des reproductions partielles ou totales de la mosaïque des Amoureux de la ville ibéro-romaine de Castulo. (voir)

Comment ils faisaient dans la Rome antique

Opus vermiculatum

Les Romains ont appris l’art de la mosaïque en Grèce et en Asie mineure à partir du 2e siècle avant J.-C., après la conquête de ces régions. Le succès de cet art décoratif est tel qu’il devient un élément essentiel de la décoration des domus romaines des classes aisées.

Les matériaux avec lesquels les mosaïques étaient réalisées étaient les tesselles, des cubes taillés dans différentes couleurs et différents matériaux, principalement des pierres, aussi bien des roches calcaires ou marbres que des pierres précieuses (lapis-lazuli), du verre et des pâtes vitreuses colorées, des céramiques, et même des métaux comme l’or.

Il y avait plusieurs styles de mosaïques, les plus frappants sont ceux qui formaient des dessins polychromes complexes de qualité picturale et dans lesquels on réussissait à obtenir des effets de relief avec des ombres : l’opus tessellatum, avec des cubes de 10 mm de côté, et l’opus vermiculatum, avec des tesselles encore plus petites placées en faisant des ondulations comme un ver, d’où le nom (vermis = ver).

Pour réaliser la mosaïque, le sol a été préalablement nivelé et préparé en plusieurs couches :

1. Statumen : première couche de pierres de la taille d’un poing.

2. Rudus : deuxième couche composée de 3 /4 parties de gravier et d’une partie de chaux.

3) Nucleus : troisième couche avec 3 /4 parties de poterie broyée et une partie de chaux.

La mosaïque a été placée sur cette couche, qui a été réalisée en plusieurs étapes :

Fabrication de tesselles

1. Le caementarius (maçon) a nivelé le sol et l’a imperméabilisé avec de l’opus caementicium (béton romain ou ciment fait de mortier et de pierres de toutes sortes).

2. Lorsque l’opus caementicium était fixé, le pictor imaginarius (peintre) dessinait le motif sur le sol.

3. Le musivarius marquait et peignait les zones du dessin et le tesselarius coupait et sculptait les tesselles, les préparant avec la taille et la forme nécessaires à leur placement précis.

4. Les tesselles étaient placées soit d’abord sur une planche avec laquelle on les pressait pour les fixer au sol, soit directement sur le sol humide. Les trous ont été remplis en versant une fine couche de mortier et enfin, pour obtenir une finition brillante et lisse, ils ont été polis avec du sable et de la poussière de marbre.

Nous donnons forme à votre projet

Si vous souhaitez un devis avec des bas ou un motif personnalisé, veuillez nous contacter sans engagement.